Le Chat qui Vole

Un an autour de la France en van, ULM et parapente.

Avril 2018, c’est la date, enfin ! Je l’attendais tant ! Après avoir validé mon brevet ULM paramoteur et passé un temps fou à l’aménagement de mon premier fourgon, je suis prêt : mon tour de France en van, ULM et parapente peut commencer. 

Initialement prévu pour une durée de 3 mois, il durera finalement un an ! 

Mon premier grand voyage en solo aura été extrêmement épanouissant, composé de rencontres, de sensations, de découvertes de paysages en vol ou à pied, de challenges et de créativité. C’est pendant ce périple qu’est né mon livre : Mon tour de France en passant par MARS !

Anecdotes de vie en van…

Après avoir vécu 1 an, 365 jours, 4 saisons dans mon chaleureux van quelques anecdotes sont à raconter. Et c’est dans cette vidéo !

Il est curieux de voir le comportement des gens, l’avis des gens concernant les nomades, qu’ils soient positifs, neutres ou moins argumentés, toutes ces rencontres sont différentes, enrichissantes et parfois incroyables !

Dans les vidéos de ce premier trip et de cette première vie en van, énormément de choses passionnantes sont à découvrir…

Le van : Quelques astuces

Evidemment, ce périple ne concerne pas uniquement le voyage et les rencontres, il concerne aussi la préparation et l’aménagement du van, élément important du voyage sachant que j’ai passé pas mal de temps à l’intérieur, que ce soit pour cuisiner, dormir, créer, me reposer…

Découvrez la fabrication d’une douche intérieure de dépannage dans les cas de grands froids ou pluie, découvrez l’installation électrique et ses galères, la conception et fabrication d’un lit pliable, d’une moustiquaire, et plein d’autres aventures du même genre…

ULM et parapente : l’envolée

En 2014 j’ai validé mon brevet de pilote ULM classe paramoteur. Le paramoteur, c’est comme le parapente, sauf qu’il faut porter un énorme moteur à hélice de 30 kilos sur le dos au moment du décollage. Mais ensuite c’est un énorme kiffe, il est possible de se balader dans les 3 dimensions, sur la gauche, la droite, en haut et en bas. L’avantage du paramoteur est la navigation, le fait de pouvoir relier plusieurs points géographiques avec facilité. La liberté droit devant ! Il suffit de trouver un champs assez grand et plat pour décoller puis atterrir. La règlementation aérienne est assez simple et il se range dans le coffre d’une petite voiture sans problème. 

En paramoteur, une fois en l’air, la seule chose un peu troublante est le bruit du moteur. Il peut arriver, une fois assez haut, d’éteindre le moteur pour profiter d’un vol plané en toute tranquillité. Et c’est comme ça que l’on en vient au parapente…

Ayant remarqué que j’éteignais plutôt souvent le moteur de mon ULM en l’air, j’ai admis le fait que le parapente pourrait me plaire. Lors du premier mois de mon tour de France, j’ai appris cette fabuleuse discipline, mon premier vol seul était très émouvant, et j’ai pu en profiter tout au long de mon tour : vols dans les Pyrénées, dans les Alpes, vols de falaise, soaring, gonflage, etc.

Les Zaps : Toute l’histoire

Une série d’épisodes retraçant 32 semaines de mon périple. Les zaps racontent les moments forts de mon voyage, qu’il s’agisse de rencontres, de visites, d’émotion, de parapente, d’anecdotes, de belles images, vous apprécierez voyagr avec moi, rire avec moi et peut-être (je l’espère), vous donner envie de voyager et de voler. Laissez vous aller à base d’un épisode par soir pour remplacer votre série NETFLIX par l’incroyable aventure NETFÉLIX !

A tout de suite !

Retrouvez + de jolies photos & vidéos sur les réseaux !